Ce qu’il faut savoir avant d’acheter sa maison en Grèce

Se projeter au cœur de l’histoire ou au milieu des paysages de rêve de la Grèce est le premier pas dans l’acte d’achat d’une propriété immobilière dans ce pays fait de mythes, de mer et de soleil.

Il faut faire fi des logiques purement financières et savoir donner le temps au temps pour construire un projet qui soit inscrit dans le long terme et profiter d’un bien-vivre si rare partout ailleurs.

Les Grecs ont, tout au long du 20ème siècle, développé une culture de la propriété et de l’investissement immobilier. Nombre de familles se sont retrouvées à la tête d’un patrimoine constitué de plusieurs appartements et maisons. Investir dans la pierre était une vertu et une règle de vie. La crise économique et l’évolution des réglementations fiscales on conduit à la mise sur le marché d’une grande quantité de biens.

Même s’il faut rester prudent devant la grande diversité de l’offre et en raison, d’une part, de l’état des constructions, et d’autre part, du statut légal et réglementaire des biens mis sur le marché, Acheter en Grèce est un acte pertinent qui peut se révéler rentable.

Des prix encore attractifs

Si le cours de l’achat immobilier en Grèce est encore réputé pour être l’un des plus bas, le coût des rénovations est à étudier très sérieusement et l’assistance de professionnels de la transaction immobilière prend là tout son sens.

Le choix de la propriété doit aussi dépendre de la destination finale qui peut être la mise en location, l’établissement d’une résidence principale ou secondaire. Selon l’option retenue, le modèle économique de l’investissement doit-être bien pensé et adapté. Si les prix de la construction sont restés stables, celui des loyers a sensiblement augmenté depuis deux années. La rentabilité s’en trouve d’autant plus attractive.

Même si le secteur bancaire est sorti depuis peu des troubles qui ont affaibli le pays, le financement est devenu plus accessible à condition que l’acquéreur présente de fortes garanties. Ces dispositions sont défavorables aux acheteurs locaux, et par conséquent, peuvent favoriser les acheteurs internationaux.

Mais il ne faut pas s’écarter des vérités essentielles. Si les quartiers populaires gardent des niveaux modestes quant au prix au prix au M2, des quartiers plus réputés et plus chics dépassent facilement les 1000 € au M2.

L’idée que tout est à vendre à vil prix en Grèce est un mirage dont on se départit très vite en explorant le marché.

Néanmoins, les offres restent très intéressantes pour une grande capitale européenne comme Athènes ou encore pour des localités insulaires ou de bord de mer. Par ailleurs, la qualité de vie et la magie du climat n’ont pas de prix.

MOBILIA real-estate, fort de sa longue expérience, pourra vous aider dans tous les cas. L’agence pourra vous accompagner tout au long de votre parcours administratif dans un rôle de facilitateur afin d’écarter les obstacles qui ne manqueraient pas de contrarier votre projet.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *